L'essentiel en bref

L’approvisionnement en énergie à un coût compétitif et la possibilité d’utiliser la nature pour des projets d’avenir constituent des conditions-cadre de l’économie. Nombre d’entreprises améliorent volontairement leur efficience énergétique et réduisent leurs émissions de CO2.

Personne de contact

image

Patrick Eperon

Responsable du thème

Notre dernier article sur l'énergie

Prix du pétrole en 2018 : Loin d’atteindre les sommets prédits par le Conseil fédéral !

août 20, 2018, 14:43 by Thery Couturier
Cette année, nous assistons à un grand nombre de tensions au niveau international, qui devraient impacter le marché du pétrole.

Cette année, nous assistons à un grand nombre de tensions au niveau international, qui devraient impacter le marché du pétrole : conflit USA-Israël/Iran, grand pays pétrolier ; effondrement de l’économie du Venezuela, autre grand pays pétrolier ; chute de la production de pétrole dans une Libye toujours en guerre civile ; difficultés de l’Arabie saoudite à augmenter comme convenu sa production de pétrole. Et pourtant, le prix du baril de pétrole (Brent) n’a augmenté que d'environ 25 dollars, à quelque 75 dollars US à fin-août 2018, contre 54 dollars US en moyenne en 2017.

A l’inverse, on objectera que la bataille commerciale mondiale menée par l’Administration US Trump contre la Chine, le Canada, le Mexique, la Turquie et, dans une moindre mesure, contre l’UE, pèse négativement sur les cours de l’or noir, ce qui est exact, un ralentissement de l’activité économique mondiale étant possible.

Mais la vraie raison de cette non-explosion du prix du pétrole réside dans la progression spectaculaire de la production pétrolière aux USA. Cette progression est due à l’extraction massive de pétrole de schiste, qui représente désormais environ un tiers des quelque 11 millions de barils (mbj) par jour produits outre Atlantique. Pour bien mesurer l’importance de la production de pétrole US, on soulignera que cette dernière devrait dépasser la production russe et la production saoudienne.

Certes, la production de pétrole de schiste US devrait décliner à terme, même si les prévisions en la matière varient du tout au tout. Mais il est d’ores et déjà certain que le déclin de cette production ne fera pas exploser le prix du baril de pétrole à 116 dollars US en 2020, comme le Conseil fédéral nous l’avait dit en 2016, dans son rapport relatif à la politique climatique suisse après 2020. En d’autres termes, un présupposé essentiel de cette politique a volé en éclats : un fait qui ne devrait pas échapper à nos parlementaires.

Patrick Eperon

Patrick Eperon,
Responsable du thème politique Energie
Découvrir le thème

Notre objectif :
Garantir l’approvisionnement en énergie des entreprises à un coût compétitif et améliorer l’efficience énergétique

Rôle du Centre Patronal

Le Centre Patronal veille à ce que les entreprises puissent bénéficier d’un approvisionnement en énergie à un coût compétitif et continue à montrer l’exemple - en tant qu’entreprise - en matière d’efficience énergétique et environnementale.

Le Centre Patronal suit les différents dossiers relatifs à l’énergie, à l’environnement et à la protection du climat, en faisant valoir les intérêts d’une majorité des entreprises auprès des autorités fédérales et cantonales, voire communales.

Cas échéant, le Centre Patronal – seul ou dans le cadre de comités d’action– lance des initiatives ou des référendums et participe à des campagnes de votations fédérales et cantonales, voire communales.

Nos principes, notre agenda

Notre position

Une majorité du peuple suisse a adopté la Stratégie énergétique 2050, qui repose notamment sur la sortie progressive du nucléaire. Les subventions nécessaires au développement des énergies renouvelables sont par ailleurs disponibles pour les années à venir. Il s’agit maintenant d’améliorer encore l’efficience énergétique et environnementale. Par ailleurs, le coût de l’énergie en Suisse doit demeurer compétitif, ce qui nécessite une plus grande ouverture du marché de l’électricité et de renoncer à de lourdes taxes.

Prochaines échéances

Les années 2018 à 2020 seront marquées par des négociations avec l’UE en vue d’accéder - sur la base du principe de réciprocité - au marché européen de l’électricité. Par ailleurs, le Parlement fédéral devra définir la politique climatique suisse après 2020, en tenant compte notamment de la concrétisation des engagements des autres pays qui ont ratifié l’Accord de Paris sur la protection du climat. Ce faisant, le Parlement fédéral devra respecter les compétences des cantons en matière de consommation d’énergie des bâtiments.

Nous nous sommes engagés pour éviter aux entreprises de lourdes taxes sur l’énergie et des réglementations énergétiques et environnementales préjudiciables à leur activité

energie

Les résultats de l’action de l’Agence de l’énergie pour l’économie (AEnEC) Rapport complet

La contribution concrète des entreprises suisses – dont le Centre Patronal - à l’efficience énergétique et à la protection du climat

Nos victoires sont les vôtres

Voici la liste des victoires politiques récentes que nous avons remportées grâce à votre soutien, victoires qui permettent de faire avancer notre économie.

Énergie

juil. 10, 2018, 11:08
Related pages : Énergie
commentaires
Load more comments
Rédiger un commentaire
,

Nos articles sur l'energie Tous

Service d’information

Service d’information

Service d’information

Cette publication, de format A4 recto-verso, propose chaque semaine une analyse d'un thème d’actualité, en donnant une position claire, argumentée et engagée à l’intention du monde économique, politique et médiatique.

 

 

Restez toujours informés.


Vous souhaitez pouvoir suivre l'actualité des assurances sociales, connaître les derniers développements juridiques ou simplement découvrir les formations les plus adaptées à vous ? Abonnez-vous à nos newsletters !

Intérêts