L'essentiel en bref

Un système de formation performant est la clé d’une économie forte et d’une société épanouie. Le système dual et l’excellence de nos hautes écoles font la renommée de notre pays. Il faut cultiver cette réussite et mettre en place sans attendre les réponses aux défis de demain, notamment en matière de numérique..

Personne de contact

image

Baptiste Müller

Responsable du thème

Notre dernier article sur la formation

Développer la culture des concours pour valoriser la formation professionnelle

sept. 18, 2018, 17:10 by Thery Couturier
Du 12 au 16 septembre, les meilleurs jeunes professionnels se sont affrontés à l’occasion de l’édition 2018 des SwissSkills. Lors des compétitions propres à chaque métier, ils ont dû puiser dans les compétences acquises au long de leur formation pour se démarquer et démontrer leur savoir-faire.

Du 12 au 16 septembre, les meilleurs jeunes professionnels se sont affrontés à l’occasion de l’édition 2018 des SwissSkills. Lors des compétitions propres à chaque métier, ils ont dû puiser dans les compétences acquises au long de leur formation pour se démarquer et démontrer leur savoir-faire.

Un grand nombre de visiteurs a ainsi pu se familiariser avec les 135 métiers présents lors de l’évènement. Parmi eux, de nombreux écoliers qui seront prochainement appelés à choisir leur voie, par exemple au sein de la formation professionnelle. Le Centre Patronal a notamment financé le déplacement 32 classes vaudoises, toutes volontaires. Son appel à d’autres associations professionnelles a permis le soutien de 38 classes supplémentaires.

Un tel engagement de l’économie vaudoise et la mobilisation des enseignants démontrent l’intérêt de ces concours. En effet, rien ne vaut une démonstration concrète et le témoignage d’un apprenti pour générer de l’intérêt pour l’un ou l’autre métier. Ces compétitions permettent également de mettre en avant des compétences de pointe et démontrent à quel point la voie professionnelle est exigeante et digne d’être davantage valorisée.

En Suisse en général, et en particulier en Suisse romande, nous devons nous efforcer de renforcer la culture du concours d’apprentis. Il s’agit d’autant d’occasions de mettre en avant la formation professionnelle, la qualité des programmes et les compétences propres au métier. Les apprentis eux-mêmes sont en outre les meilleurs ambassadeurs possibles.

Il est également intéressant pour le maitre d’apprentissage de libérer son apprenti quelques jours pour un concours et sa préparation. Les compétences acquises à ces occasions en termes d’autonomie et de résistance au stress ne sont pas négligeables, et l’apport en termes de motivation est palpable. Pour l’apprenti aussi le concours a un fort intérêt, lui permettant de démontrer son savoir-faire et d’étoffer son CV en vue d’une prochaine recherche d’emploi à l’issue de son apprentissage.

Le système de formation professionnelle est un facteur de réussite majeur pour l’économie suisse. Il est urgent de le valoriser davantage, et les concours d’apprentis font partie de sa promotion.

BM-signature

Baptiste Müller,
Responsable du thème politique Formation

Notre objectif:
Garantir un système de formation performant, le plus ouvert possible et qui réponde aux besoins des entreprises.

Rôle du Centre Patronal

Le Centre Patronal veille à ce que le système de formation prépare de manière appropriée les jeunes au monde du travail, afin que les besoins des entreprises puissent être satisfaits. Il s’engage pour la valorisation de l’apprentissage et de la formation professionnelle supérieure.

Le Centre Patronal suit les différents dossiers relatifs à la formation scolaire, académique et professionnelle, en faisant valoir les intérêts d’une majorité de ses affiliés auprès des autorités fédérales et cantonales, voire communales.

Cas échéant, le Centre Patronal – seul ou dans le cadre d’un comité d’action - lance des initiatives ou des référendums, ou participe à des campagnes de votations fédérales et cantonales, voire communales.

Nos principes, notre agenda

Notre position

L’adéquation entre les besoins des entreprises et le contenu des formations doit être un principe de base. Pour ce faire, la filière de la formation professionnelle doit être davantage valorisée et l’orientation professionnelle doit permettre d’intégrer rapidement les jeunes dans une filière correspondant à leurs compétences. Le virage du numérique doit être préparé, dans les plus brefs délais.

Prochaines échéances

Les prochaines années verront l’ouverture de l’école au numérique. Les nouveaux outils permettront l’émergence de nouvelles méthodes d’enseignement mieux individualisée et plus créatives. La maitrise des outils numériques et des compétences fondamentales seront centrales. La loi sur la pédagogie spécialisée et celle sur l’orientation professionnelle occuperont les débats vaudois.

Nous nous sommes engagés pour la réforme du financement de la formation professionnelle supérieure, qui a débouché sur le principe du subventionnement direct à la personne.

www.financer-ma-formation.ch

politique-formation

Choix de formation

Le nombre de jeunes choisissant la voie professionnelle à la sortie de l’école ne cesse de diminuer. Il faut inverser la tendance en valorisant davantage la formation professionnelle et en améliorant l’orientation professionnelle.

Formation

juil. 10, 2018, 11:09
Related pages : Formation
commentaires
Load more comments
Rédiger un commentaire
,

Nos articles sur la formation Tous

Service d’information

Service d’information

Service d’information

Cette publication, de format A4 recto-verso, propose chaque semaine une analyse d'un thème d’actualité, en donnant une position claire, argumentée et engagée à l’intention du monde économique, politique et médiatique.

 

 

Restez toujours informés


Vous souhaitez pouvoir suivre l'actualité des assurances sociales, avoir un décryptage juridique régulier ou simplement découvrir les formations les plus adaptées à vous ? Abonnez-vous à nos newsletters !

Intérêts