30.11.2018 - FORMATION - Baptiste Müller

Le Salon des métiers : l’occasion de trouver sa voie et de parler de formation professionnelle

Le salon des métiers a ouvert ses portes cette semaine à Beaulieu. Pas moins de 30'000 visiteurs y sont attendus pour découvrir 250 métiers et 300 formations supérieures. Laissant la part belle à la formation professionnelle, c’est l’occasion idéale pour les écoliers et leurs parents de découvrir les différentes options envisageables en fin de scolarité obligatoire.

L’occasion aussi de valoriser la formation professionnelle. Ainsi, la Conseillère d’Etat en charge de la formation, Mme Cesla Amarelle, a rappelé que le Conseil d’Etat a fixé, au premier rang de ses objectifs pour la législature en cours, le renforcement de cette filière. Elle a présenté des mesures concrètes pour prévenir les échecs et les ruptures en cours d’apprentissage, créer de nouvelles places d’apprentissage et promouvoir l’apprentissage notamment durant la scolarité.

Nous saluons le renforcement des commissaires professionnels, de 6 équivalent plein-temps supplémentaires, et ceci dès 2019. Cela permettra une présence plus importante de ceux-ci sur le terrain, afin de prévenir davantage de ruptures, de mieux accompagner les entreprises formatrices pour in fine créer de nouvelles places d’apprentissage.

C’est un véritable changement de mentalité qu’il faut opérer, la voie professionnelle devant être reconnue comme une filière de formation à succès. En particulier, des actions seront entreprises à l’école obligatoire pour sensibiliser les élèves dès la 7e année – mais aussi leurs parents et les enseignants – à la richesse de ces professions et aux débouchés possibles.

Notre organisation a contribué à l’établissement du catalogue complet de mesures, en participant activement aux groupes de travail constitués par la Cheffe de département. Nous nous engagerons également dans la phase de mise en œuvre. En particulier, nous défendrons la simplification du travail administratif entourant la formation des apprentis, la mise en valeur de la voie professionnelle, le soutien et la valorisation des entreprises formatrices ainsi que des mesures ciblées et intelligentes pour prévenir les ruptures en cours de formation.

BM-signature

Baptiste Müller,
Responsable du thème politique Formation

Partager :

Articles liés Tous

Nos évènements