21.01.2019 - SANTÉ - Frédéric Abbet

Ostéopathie : Nécessité d’une reconnaissance vigilante des diplômes étrangers

Afin de garantir la qualité de la pratique professionnelle et la sécurité des patients, l’ostéopathie a toujours été soumise à des exigences élevées de formation. Avec l’entrée en vigueur de la Loi sur les professions de la santé (LPSan), vraisemblablement en 2020, un Master of science HES est nécessaire pour exercer la profession de manière indépendante.

Toutefois, ces conditions ne sauraient être dénaturées par une reconnaissance précipitée ou facilitée des diplômes étrangers. Si l’on porte un regard sur les institutions de formation et sur les cours délivrés à l'étranger, on observe une incroyable diversité de cursus réglementés de façon éparse. Le contenu éducatif, la portée et la pertinence pratique sont extrêmement différents par rapport aux cursus effectués en Suisse.  

Pour analyser de manière pointue les diplômes étrangers, la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) est actuellement la seule institution compétente en la matière. A la lecture des ordonnances LPSan, il est prévu d’attribuer cette tâche complexe à la Croix Rouge Suisse (CRS), très peu impliquée jusqu’à présent dans tous ces imbroglios et ne disposant actuellement ni des connaissances spécialisées nécessaires en ostéopathie, ni de l'appréhension des différents cursus de formation en vigueur à l'étranger.  Il faut donc craindre que l'équivalence ne soit pas examinée avec suffisamment de précision et d'attention.

Dans l'intérêt de la sécurité des patients, la création d’une commission d’experts, placée sous la houlette de l’OFSP, telle que proposée par la Fédération Suisse des ostéopathes (FSO), nous paraît être une mesure adéquate.

En effet, en tant que profession considérée par la LPSan comme de premier recours (consultation directe ne nécessitant pas de passer par un médecin), il est capital de pouvoir disposer, à l'image des chiropraticiens, des médecins, des professions de la psychologie, d'une commission spécifique et compétente pour

Frédéric Abbet

Frédéric Abbet,

Secrétaire patronal

Partager :

Articles liés Tous

Nos évènements