Développer la culture des concours pour valoriser la formation professionnelle

sept. 18, 2018, 17:10 by Thery Couturier
Du 12 au 16 septembre, les meilleurs jeunes professionnels se sont affrontés à l’occasion de l’édition 2018 des SwissSkills. Lors des compétitions propres à chaque métier, ils ont dû puiser dans les compétences acquises au long de leur formation pour se démarquer et démontrer leur savoir-faire.

Du 12 au 16 septembre, les meilleurs jeunes professionnels se sont affrontés à l’occasion de l’édition 2018 des SwissSkills. Lors des compétitions propres à chaque métier, ils ont dû puiser dans les compétences acquises au long de leur formation pour se démarquer et démontrer leur savoir-faire.

Un grand nombre de visiteurs a ainsi pu se familiariser avec les 135 métiers présents lors de l’évènement. Parmi eux, de nombreux écoliers qui seront prochainement appelés à choisir leur voie, par exemple au sein de la formation professionnelle. Le Centre Patronal a notamment financé le déplacement 32 classes vaudoises, toutes volontaires. Son appel à d’autres associations professionnelles a permis le soutien de 38 classes supplémentaires.

Un tel engagement de l’économie vaudoise et la mobilisation des enseignants démontrent l’intérêt de ces concours. En effet, rien ne vaut une démonstration concrète et le témoignage d’un apprenti pour générer de l’intérêt pour l’un ou l’autre métier. Ces compétitions permettent également de mettre en avant des compétences de pointe et démontrent à quel point la voie professionnelle est exigeante et digne d’être davantage valorisée.

En Suisse en général, et en particulier en Suisse romande, nous devons nous efforcer de renforcer la culture du concours d’apprentis. Il s’agit d’autant d’occasions de mettre en avant la formation professionnelle, la qualité des programmes et les compétences propres au métier. Les apprentis eux-mêmes sont en outre les meilleurs ambassadeurs possibles.

Il est également intéressant pour le maitre d’apprentissage de libérer son apprenti quelques jours pour un concours et sa préparation. Les compétences acquises à ces occasions en termes d’autonomie et de résistance au stress ne sont pas négligeables, et l’apport en termes de motivation est palpable. Pour l’apprenti aussi le concours a un fort intérêt, lui permettant de démontrer son savoir-faire et d’étoffer son CV en vue d’une prochaine recherche d’emploi à l’issue de son apprentissage.

Le système de formation professionnelle est un facteur de réussite majeur pour l’économie suisse. Il est urgent de le valoriser davantage, et les concours d’apprentis font partie de sa promotion.

BM-signature

Baptiste Müller,
Secrétaire patronal

commentaires
Load more comments
Rédiger un commentaire
Merci pour votre commentaire. Celui-ci doit être approuvé par un collaborateur de Romandie Formation avant sa publication.
,

Développer la culture des concours pour valoriser la formation professionnelle

sept. 18, 2018, 17:10 by Thery Couturier
Du 12 au 16 septembre, les meilleurs jeunes professionnels se sont affrontés à l’occasion de l’édition 2018 des SwissSkills. Lors des compétitions propres à chaque métier, ils ont dû puiser dans les compétences acquises au long de leur formation pour se démarquer et démontrer leur savoir-faire.

Du 12 au 16 septembre, les meilleurs jeunes professionnels se sont affrontés à l’occasion de l’édition 2018 des SwissSkills. Lors des compétitions propres à chaque métier, ils ont dû puiser dans les compétences acquises au long de leur formation pour se démarquer et démontrer leur savoir-faire.

Un grand nombre de visiteurs a ainsi pu se familiariser avec les 135 métiers présents lors de l’évènement. Parmi eux, de nombreux écoliers qui seront prochainement appelés à choisir leur voie, par exemple au sein de la formation professionnelle. Le Centre Patronal a notamment financé le déplacement 32 classes vaudoises, toutes volontaires. Son appel à d’autres associations professionnelles a permis le soutien de 38 classes supplémentaires.

Un tel engagement de l’économie vaudoise et la mobilisation des enseignants démontrent l’intérêt de ces concours. En effet, rien ne vaut une démonstration concrète et le témoignage d’un apprenti pour générer de l’intérêt pour l’un ou l’autre métier. Ces compétitions permettent également de mettre en avant des compétences de pointe et démontrent à quel point la voie professionnelle est exigeante et digne d’être davantage valorisée.

En Suisse en général, et en particulier en Suisse romande, nous devons nous efforcer de renforcer la culture du concours d’apprentis. Il s’agit d’autant d’occasions de mettre en avant la formation professionnelle, la qualité des programmes et les compétences propres au métier. Les apprentis eux-mêmes sont en outre les meilleurs ambassadeurs possibles.

Il est également intéressant pour le maitre d’apprentissage de libérer son apprenti quelques jours pour un concours et sa préparation. Les compétences acquises à ces occasions en termes d’autonomie et de résistance au stress ne sont pas négligeables, et l’apport en termes de motivation est palpable. Pour l’apprenti aussi le concours a un fort intérêt, lui permettant de démontrer son savoir-faire et d’étoffer son CV en vue d’une prochaine recherche d’emploi à l’issue de son apprentissage.

Le système de formation professionnelle est un facteur de réussite majeur pour l’économie suisse. Il est urgent de le valoriser davantage, et les concours d’apprentis font partie de sa promotion.

BM-signature

Baptiste Müller,
Secrétaire patronal

commentaires
Load more comments
Rédiger un commentaire
Merci pour votre commentaire. Celui-ci doit être approuvé par un collaborateur de Romandie Formation avant sa publication.
,

Nos évènements