Un partenaire fiable et reconnu

Au service des entreprises et de l'économie

Nos activités

Notre dernier article

image

DROIT ÉCONOMIQUE ET DES SOCIÉTÉS, 15.02.2019, Sandrine Hanhardt Redondo

Révision de la loi fédérale sur la surveillance des assurances (LSA)

Le niveau élevé des prix en Suisse continue, après le Cassis de Dijon, à alimenter les débats politiques. En mai 2018, le Conseil fédéral a décidé, à juste titre, de rejeter l’initiative populaire « Stop à l’îlot de cherté – pour des prix équitables » qui est excessive. Il estime toutefois légitime d’agir contre « l’îlot de cherté » et propose, à titre de contre-projet indirect, de modifier la loi sur les cartels en y incluant une nouvelle notion d’« entreprises ayant un pouvoir de marché relatif » et en délimitant les pratiques illicites qui leur seraient reprochées.

Ne manquez pas nos prochains
évènements

Des clients satisfaits...

Découvrez nos dernières actualités Toutes

image

DROIT ÉCONOMIQUE ET DES SOCIÉTÉS, 15.02.2019, Sandrine Hanhardt Redondo

Révision de la loi fédérale sur la surveillance des assurances (LSA)

Le niveau élevé des prix en Suisse continue, après le Cassis de Dijon, à alimenter les débats politiques. En mai 2018, le Conseil fédéral a décidé, à juste titre, de rejeter l’initiative populaire « Stop à l’îlot de cherté – pour des prix équitables » qui est excessive. Il estime toutefois légitime d’agir contre « l’îlot de cherté » et propose, à titre de contre-projet indirect, de modifier la loi sur les cartels en y incluant une nouvelle notion d’« entreprises ayant un pouvoir de marché relatif » et en délimitant les pratiques illicites qui leur seraient reprochées.

image

AMÉNAGEMENT TERRITOIRE ET IMMOBILIER, 11.02.2019, Patrick Eperon

Une majorité des Suisses a dit «NON à l’initiative extrême contre le mitage»

Les citoyens suisses et les cantons ont clairement rejeté l’initiative populaire fédérale des Jeunes Verts « Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti (initiative contre le mitage) ». Et ce malgré la démagogie dont ont fait preuve les partisans de ce texte extrême, en mettant en avant des arguments liés à la production agricole suisse, alors que la très grande majorité du monde de la terre appelait à voter Non.

image

FISCALITE, 07.02.2019, Jean-Hugues Busslinger

Subventions aux assurances maladie : le dérapage est programmé

A lire la réponse à une interpellation déposée par le député Alain Bovay, soucieux de savoir quelles seraient les conséquences de l’augmentation de la part subventionnée des primes d’assurance maladie, on ne peut que s’inquiéter.

image

POLITIQUE SOCIALE, 04.02.2019, Alain Maillard

Pas d’utilisation incontrôlée du nouveau numéro AVS

Le nouveau numéro AVS (NAVS) a été introduit en 2008 et son utilisation systématique en dehors du premier pilier n’est autorisée qu’à certaines conditions. Elle l’est, d’une part, pour les services et institutions chargés de l’exécution du droit cantonal dans un domaine lié aux assurances sociales. Elle l’est aussi, d’autre part, si une disposition spécifique dans une loi spéciale, fédérale ou cantonale, l’autorise expressément tout en définissant le but de l’utilisation ainsi que les utilisateurs légitimes. Cela permet, dans chaque cas, le contrôle démocratique par le législateur.