Le Centre Patronal est heureux de pouvoir à nouveau vous accueillir dans ses locaux, désormais ouverts aux visiteurs sur rendez-vous.
Il met en œuvre un plan de protection répondant aux prescriptions sanitaires actuellement en vigueur.

Le Centre Patronal utilise des cookies obligatoires pour garantir une expérience optimale du site Internet.
Pour en savoir plus, cliquez sur "Détails". En cliquant "J'accepte", vous déclarez accepter notre politique de confidentialité.

j'accepte Détails

17.07.2020 - POLITIQUE SOCIALE - Jimmy Dupuis

Les défis de la prévoyance professionnelle

Lors des 53èmes journées romandes des arts et métiers, il a beaucoup été question de retraites. Le constat est implacable : le vieillissement démographique se perpétuera, ce qui signifie que la Confédération risque de manquer à moyen terme de forces de travail. Sachant que la Suisse est tournée vers l’exportation, il est plus que jamais essentiel de garantir la mobilité de la main d’œuvre. Un marché du travail équilibré permet en effet d’assurer la stabilité du financement du système des retraites, un prérequis pour maintenir le niveau des rentes. Si le 1er pilier doit faire prioritairement face aux risques démographiques et conjoncturels, les 2 et 3èmes  piliers sont quant à eux surtout soumis aux aléas des marchés internationaux, fortement chahutés durant la crise du coronavirus. La problématique de la réforme du 2ème pilier n’en devient que plus ardue, quoique l’issue se trouve certainement dans l’abandon de l’âge terme de la retraite. Il n’en demeure pas moins que toute réforme en matière de prévoyance professionnelle nécessite une majorité en votation populaire. Il s’agira donc de faire preuve de patience et de longueur de temps afin de concocter une soupe de Kappel ne tournant pas à la grimace. 

J.Dupuis

Jimmy Dupuis,
Responsable du thème politique Economie Extérieure 

Partager :

Articles liés Tous